daredevil-serie-avis

Daredevil, série superbement réalisée de chez Marvel est sortie en 2015, créée par Drew Goddard avec Charlie Cox, Debborah Ann Woll, Elden Henson. Dans son genre, elle est tout simplement bien faite. Daredevil, aveugle suite à un accident lors de son enfance, mais doté d’un sens incroyablement développé, Matt Murdock combat l’injustice le jour en tant qu’avocat et la nuit en surveillant les rues de Hell’s Kitchen à New York dans le costume du super héros Dardevil.

Daredevil, un vrai chef d’œuvre

Série développée conjointement par NetFlix et Marvel Studio’s, Daredevil se déroule dans le même univers que les films Avengers ou la série Agent of Shield. Avec Daredevil, on va suivre aussi bien les premiers faits d’âmes d’un justicier avec un costume des plus simplistes aux premières affaires du cabinet d’avocat de Matt et de son partenaire. Ils ont une idée de ne pas se focaliser que sur une seule affaire ce qui rend la série plus intéressante, nous permettant de comprendre les intentions de chaque personnage et de donner une vraie vie au quartier d’Hell’s kitchen. On a à faire ici à une écriture de très haut volet qui se permet de prendre le temps de développer les personnages et les intrigues.

Un décor à la hauteur

Cette vision des plus sombres est bien loin du côté lumineux, plein de blagues des autres productions du studio. Ce qui ressort à l’écran par des combats, des plans séquences d’une intensité comme j’en ai peu vu à la télévision et d’une violence des plus accrue. Mais pas dans la violence pour la violence, on est plutôt dans quelque chose rendant hommage à ce qui a déjà été fait par les plus grands noms passés sur les comics comme Franck Miller. Et on le voit aussi rien que par le générique de toute beauté de dans le ton de série avec ses couleurs de sang rouge profond dévoilant des silhouettes de bâtiments et de personnages. Car ce côté sombre, c’est l’essence même du personnage de Daredevil, qui lutte intérieurement entre son sens de l’injustice et les pulsions de violence qu’il peut ressentir. Doit-il aller au point de non-retour afin de permettre à son quartier d’être libérer du mal. On a à faire à un casting de haute qualité qui a le temps d’évoluer dans les saisons à venir. Que ce soit la mise en scène, le découpage, la photographie, ou le jeu d’acteur, le tout est d’un niveau cinématographique.

serie-daredevil-avis

Ainsi l’on retrouve bien la justice, le devoir et aussi la religion dans la série, la pierre angulaire des personnages. Plus qu’une série de super héros, Daredevil est un drame nous montrant que l’univers de nos super héros peut être corrompu et sans foi ni loi pour le peuple. Daredevil a bien sa propre identité ce qui fait que je l’adore tout bonnement, avec des personnages que j’admire beaucoup, j’attends de voir avec impatience la suite de cette bonne série. En attendant, The Preacher me comble et j’aime cette série, totalement différente de mes goûts habituels. Et si vous ne connaissez pas visiter http://wiseowlrecords.com.